Menu
ACCÈS PORTFOLIO

au fil des générations

expertise et croissance

Depuis 70 ans déjà, la famille Stevens et ses quatre générations antérieures s’assurent de la pérennisation des valeurs fondamentales de l’entreprise familiale telles que le respect, la discrétion, la transparence et l’autonomie.

« L’attachement à nos valeurs et l’importance primordiale accordée à notre activité principale ne permettent pas seulement à Leo Stevens & Cie de surmonter les différentes crises économiques mais également d’en sortir plus forts. »

AGRANDISSEMENT À LA COQUILHATSTRAAT

OUVERTURE COQUILHATSTRAAT

Nous avons acheté un loft attenant à l’ancien hôtel de maître afin de continuer à grandir à l’avenir en ce lieu de confiance.

LIVRE : « QUESTIONS FINANCIÈRES EN MATIÈRE DE SOINS »

En décembre 2015, Ingrid Stevens a publié son livre « Questions financières en matière de soins – dans les bons et mauvais jours ». Sur la base de situations concrètes nécessitant des soins, les auteurs dressent, en fonction de leur expertise respective, les contours d’éventuelles solutions et indiquent les instruments financiers, juridiques et fiscaux existants afin de réagir de la meilleure manière possible face à ces diverses situations, allant des enfants adoptifs souffrant de problèmes psychologiques à la démence et le vieillissement.

PRIVATE BANKERS ASSOCIATION ET L’ASSOCIATION BELGE DES MEMBRES DE LA BOURSE

Leo Stevens & Cie est devenue membre de la Private Bankers Association (PBA). La PBA souhaite appliquer en Belgique les normes professionnelles et éthiques les plus élevées sur le plan du conseil et de la planification successorale globale. Ingrid Stevens est par ailleurs devenue administratrice auprès de l’Association belge des Membres de la Bourse, une association partielle de Febelfin.

LIVRE « QUESTIONS FINANCIÈRES EXISTENTIELLES »

En décembre 2011, Ingrid Stevens publie le livre « Questions financières existentielles – dans les bons et mauvais jours ». Cet ouvrage vise à sensibiliser les personnes car elle se rend compte qu’elle n’est pas réellement au courant des aspects les plus financiers et juridiques auxquels elle doit faire face. Elle a écrit ce livre avec l’aide de spécialistes tout en employant un langage très reconnaissable et compréhensible.

Boek - Financiele levensvragen, Ingrid Stevens

INGRID & MARC STEVENS

En 1987, Ingrid Stevens et Marc Stevens rejoignent leur père Leo. Ils décident de séparer la Société de Bourse du bureau de change qui existe depuis lors sous le nom de Stevens Exchange où sont gérés le commerce de l’or et les opérations de change. Dans la Société de Bourse, l’accent est mis sur le négoce des obligations et des actions.

Ingrid en Marc Stevens

COLLABORATION AVEC LE LUXEMBOURG

Notre présence au Luxembourg fut renforcée par l’entrée en scène de la famille De Munter en tant que nouveau partenaire aguerri et expérimenté. Son nom est Stevens & De Munter (SDM).

Stevens & De Munter

CONSEIL D’AGRÉMENT DES COURTIERS

Le 13 juin 2013 Ingrid Stevens fut nommée administratrice pour une durée de 6 ans lors de l’Assemblée générale du Conseil d’agrément des courtiers.

Le Conseil d’agrément des courtiers est composé de 8 membres actifs élus, sous la supervision d’un commissaire du gouvernement qui représente le ministre des Finances.

ERIK PEETERS & IVE MERTENS

En 2010 l’effectif de Leo Stevens & Cie a considérablement augmenté. Erik Peeters et Ive Mertens ont été nommés gérants. Notre clientèle s’élargit également et nous avons continué à améliorer nos services. Outre la gestion de patrimoine discrétionnaire, l’accompagnement juridique et patrimonial des clients et de leur famille est l’un de nos atouts majeurs.

SCHILDERSSTRAAT

En 1999, nous avons acheté un hôtel de maître situé à la Schildersstraat où sont menées les opérations de gestion de patrimoine. L’attention passe des opérations boursières à la gestion des biens. L’indépendance, intégrité intellectuelle, transparence et notre clientèle constituent les piliers de la gestion discrétionnaire.

KOEN D’HALUIN

Le paysage financier a radicalement changé lorsque le monopole boursier détenu par les courtiers et les sociétés de bourse fut brisé et qu’il fut également permis aux banques d’effectuer des opérations boursières directes. Le nombre de sociétés boursières a périclité. Cette année, Koen d’Haluin renforce la société de bourse et devient cogérant.

LEO STEVENS

Leo Stevens

Leo Stevens, fils d’Alfons Stevens, fut nommé courtier en 1968. Il porte son attention principalement sur les opérations de change et le commerce de l’or entraînant une importante croissance dans le quartier diamantaire d’Anvers. À cette époque, les courtiers foisonnent : on en compte plus de 300 et sont les seuls à détenir le monopole sur le « bordereau ». Eux seuls ont accès aux places boursières pour la négociation des titres, pas les banquiers.


1946

COURTIER

Durant l’entre-deux-guerres, Alfons Stevens jette les fondements. En 1946, il est nommé courtier à la bourse de Bruxelles et d’Anvers.